Notre histoire



Après le lycée et à la suite d’un apprentissage de spécialiste de l’industrie pendant deux ans à Brème, Achim Becker part en 1970 à Hambourg pour changer de branche et s’orienter dans l’import-export. Son but est de s’occuper, comme agent commerciale à l’étranger, d’une succursale en Extrême Orient pour l’entreprise de commerce dans laquelle il travaille. C’est la période où les grands konzerns se cherchent des accès directs vers leurs sources dans les pays lointains, en contournant les importateurs et les exportateurs de Hambourg. Il réalise alors que son rêve de pouvoir représenter une entreprise en Extrême Orient n’est peut se réaliser. Poussé par son idéalisme, sa vision et d’allant il s’engage dans une nouvelle phase de sa formation. En 1972 il termine son apprentissage dans une banque.

Déjà en 1971, parallèlement à son apprentissage, Achim Becker développait chez lui un commerce de timbres florissant (à ce moment il louait une chambre de 25m² dans un immeuble ancien). Pendant cette période le jeune entrepreneur a commencé à s’intéresser aux pièces de monnaie. Au début ce n’étaient que les médailles commémoratives allemandes de 5 Mark. Mais le commerce se développe rapidement et conduit à la fondation d’une entreprise début 1972 : EMPORIUM HAMBURG en tant que établissement en nom personnel était né.

L’expression Emporium vient du grec et signifie « place d’empilement » ou « place de marché principal ». Cette appellation sera reprise par les romains suite à la conquête de la Grèce et entre dans l’usage linguistique. Sous l’occupation romaine de la Germanie, Rome appelle son implantation au bord de l’Elbe « Emporium Hamburgum ».

Achim Becker, Geschäftsführer
Achim Becker, chef de la direction

Eine der ersten Rechnungen von Emporium Hamburg.
Un des premiers projets de loi de Emporium Hambourg.

Le premier bureau est loué dans la maison d’un nouveau client tout juste fidélisé. Celui-ci sera souvent d’une grande aide au jeune entrepreneur, grâce à ses conseils et son expérience. Elle se situe dans la rue Lange Reihe au numéro 81, à St. Georg, au cœur de Hambourg. Le bureau, au troisième étage de cet immeuble d’habitations et de bureaux, datant de 1960, fait à peine 80m² et comprend une cuisine et des toilettes. Un coffre fort sert de « dépôt » pour les pièces et médailles, mais sa contenance est à peine suffisante. Le mobilier, qui fait fierté et la joie du jeune homme d’affaire, comprenait un mur entier en palissandre, un bureau en palissandre et trois chaises. Une pour le patron et deux pour les visiteurs et les clients. Dans la même année le premier employé est recruté. Il s’y agit du facteur local. Tout juste retraité, il donne à l’entreprise ce qu’Achim Becker dans sa jeunesse ne peut pas encore transmettre au client. Souvent ce facteur retraité est abordé par les clients en tant que patron. De l’ancienne école prussienne, il se tient droit, les épaules en arrière, avec ses 66 ans et ses cheveux gris il donne une impression sérieuse. 

Pendant ces mêmes années, les premières foires de pièces de monnaie, appelées bourses, sont organisées. Ces évènements vont croître rapidement en importance et en volume. Au fil des décennies suivantes, certains d’entre eux ont acquis une renommée mondiale et ils sont connus loin au-delà des frontières européennes. Comme par exemple la NUMISMATA ou la foire numismatique de Bâle. Plus tard cette dernière déménage son siège à Berlin où elle se fait connaître dans le monde entier sous le nom « World Money Fair », et a une grande importance dans le marché numismatique international. La société commerciale de pièces de monnaie EMPORIUM HAMBURG se trouve en pleine expansion et elle est l’un des membres fondateurs des deux foires numismatiques européennes les plus importantes :

  • NUMISMATA Munich
  • Foire numismatique internationale de Bâle

Le commerce uniquement avec les commerçants allemands ne suffit plus au jeune entrepreneur. C’est pourquoi Achim Becker, avec l’entreprise EMPORIUM HAMBURG, prend contact avec les commerçants et Hôtels de monnaies du monde entier.


Achim Becker mit Nicholas Brady, dem Finanzminister der USA 1989.
Achim Becker avec Nicholas Brady, ministre des finances des Etats-Unis en 1989.

Dans les années 1979-80 l’assortiment qui a débuté avec la médaille commémorative de la RDA est complété continuellement. S’y ajoutent des médailles historiques allemandes. La distribution des pièces étrangères en Allemagne comme celle des pièces allemandes à l’étranger gagne constamment en volume. En 1980  un contrat exclusif de distribution avec la banque de commerce allemande Berlin Est sera conclus. En 1986 s’y ajoutera le premier contrat avec la US Mint.

La location de l’immeuble entier de la « Lange Reihe 81 » et des aménagements importants ont lieu dans la même année. En même temps le magasin du groupe EMPORIUM ouvre ses portes.

L’expansion des relations internationales ne cesse de s’accroitre; de la Norvège jusqu’en Italie, de l’Espagne jusqu’en Russie, et même Israël fait partie des partenaires commerciaux du groupe EMPORIUM.
 
La demande croissante des médailles historiques entraine en 1983 la fondation de la branche numismatique du groupe. La première vente aux enchères numismatique de l’entreprise a lieu la même année. Dans les années suivantes elle devient très attractive pour les amateurs de médailles du monde entier. Grâce au développement continuel du groupe, l’entreprise cible de plus en plus la clientèle privée. Seulement une année plus tard, en 1984 le groupe EMPORIUM s’agrandit avec la branche de vente au détail, qui portera le nom EMPORIUM MERKATOR. Son but est de fournir au consommateur final, des pièces de monnaies au prix abordable.
 
Depuis la création de l’entreprise, Achim Becker et le groupe EMPORIUM sont représentés aux grandes bourses numismatiques aux Etats-Unis, dont la plus importante, la « American Numismatic Association (ANA) ». Il va de soi que les relations professionnelles avec les plus grands commerçants et banques des Etats-Unis comptent parmi les relations les plus anciennes et plus précieuse du groupe EMPORIUM.


Original Berliner Mauer auf der ANA in Seattle 1990.
Un original du mur de Berlin à la ANA à Seattle en 1990.

L’important contrat de distribution avec l’hôtel des monnaies le plus connu et renommé à l’international, la US Mint, sera signé dans les années suivantes. Ainsi le jeune entrepreneur sera reçu à la fin des années 1980 par le ministre des affaires étrangères américain James Baker. Cette rencontre fait parti des moments les plus marquants de l’entreprise, comme également la rencontre en 1987 avec le ministre des finances américain Nicholas Brady dans le cadre des négociations du programme de médailles « 200 ans du congrès américain ».

La réunification allemande aura également un grand impact sur le groupe EMPORIUM. Les pièces de monnaie jouent en effet un rôle très significatif en tant que produit historique, cet évènement devient un thème très particulier.

Pour la grande foire numismatique, la ANA à Seattle en août 1990, sera organisé le transport et l’exposition d’un morceau du mur de Berlin de 4,50 mètre de hauteur et d’un poids de 4 tonnes. La représentation en graffiti sur ce bout de mur – un personnage apeuré grimpant par-dessus le mur – est censé impressionner les visiteurs à la foire de Seattle. Il est difficile de croire que des milliers de personnes viennent voir ce morceau de mur pendant cette semaine. Des scènes incroyables, à déchirer le cœur, se jouent devant ce morceau de mur qui est posé transversalement sur des poutres en bois, drapé d’un tissu de velours pourpre et encadré de deux lecteurs VHS qui montrent un résumé de l’histoire de la chute du mur de Berlin. Ce bout de mur entrera dans l’histoire en tant que « Bloody Erich ».  Le 3 octobre 1990 il sera inauguré au « Capitol Hill » à Washington, la capitale  des Etats-Unis, pendant un cérémonie solennelle en présence du porte parole de la chambres des représentants, Thomas F. Foley, du Majority Leaders du Sénat américain, George J. Mitchell, de l’ambassadeur allemands au Etats-Unis, Dr. Jürgen Ruhfuss, et du maire de la ville de Berlin, Walter Momper. Plus tard ce morceau de mur fera un grand voyage à travers les Etats-Unis et le Canada avant de revenir à Seattle pour y être intégré dans la collection de Bill Gates.


Achim Becker und seine Ehefrau Vera zusammen mit Herrn Oka auf der Börse in Singapur 1987.
Monsieur Becker et son épouse en compagnie de Monsieur Oka à la bourse de Singapour.

Les relations qui ont été créées depuis 1980 avec les commerçants dans les villes asiatiques sont également intenses, et seront fortifiées dans les années suivantes par des visites aux bourses de Hong Kong, Singapour et Tokyo. La frappe d’une médaille commémorative nippo-allemande par l’hôtel de la monnaie à Hambourg représentant Achim Becker et Monsieur Masamichi Oka, le patriarche de l’entreprise Taisei Tokyo/Japon, est un honneur tout particulier pour Achim Becker et EMPORIUM HAMBURG. Le groupe EMPORIUM profite de l’ouverture des portes vers l’Empire du milieu pour nouer des contacts vers la Chine et son commerce. Depuis la première bourse numismatique à Pékin en 1995, le groupe y est représenté tous les ans.


Die ehemalige Firmenzentrale in der Sorbenstraße (1994-2004).
L’ancien siège d’entreprise dans la Sorbenstrasse (1994-2004).

En 1994 un agrandissement des locaux s’impose, afin de développer les branches du commerce de gros, de la numismatique et de la vente par correspondance. Il en résulte le déménagement de la société à la Sorbenstrasse dans le quartier de Hamm.

Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire des pièces de monnaie européennes avec l’introduction de l’Euro en 2002. Pour une première fois les nations de « l’ancien monde » gèrent une monnaie commune et fusionnent plus que jamais. Pour le collectionneur un nouveau domaine de collection s’est ouvert et il sera fourni en Allemagne par le groupe EMPORIUM dans le commerce de gros mais aussi dans la vente par correspondance. Ceci permet de stabiliser les parts d’affaires sur le marché allemand.


L’entrepreneur, qui est dans les affaires depuis 40 ans, connaît maintenant presque tous les commerçants et hôtels de monnaie des cinq continents. Ces années riches en expériences, le volume d’affaire et la fiabilité de l’entreprise ont fait du groupe EMPORIUM un partenaire estimé dans le monde entier. C’est ainsi que lors de ses nombreux voyages, l’entrepreneur a acquis une connaissance des humains et des différentes cultures. Aussi est apparu, dans les années 1990, le vœu de construire son propre immeuble d’affaires. Cela deviendra son but principal.


Unser Firmengebäude, das Störtebeker Haus im Herzen von Hamburg.
Notre immeuble d’affaires, la « Störtebeker Haus » au cœur de Hambourg.

Déjà en tant qu’écolier Achim Becker développait deux penchants, qui le faisaient hésiter pour le choix de son métier entre architecte et commerçant. Il est devenu commerçant, mais l’architecte en lui était toujours présent. Son œil attentif et son sens créatif lui ont permis d’exprimer ses idées dans la création de l’immeuble. Le propriétaire de l’entreprise ne voulait pas suivre la tendance actuelle, très présente à Hambourg, de construire en béton, acier et verre car l’immeuble devait pour lui être construit selon la tradition des commerçants hanséatique. En automne 2004 l’immeuble s’achève. Pendant toute la durée de la construction, mais surtout lors de la dernière année, la conception de l’immeuble jusqu’aux derniers détails, prit des dimensions inattendu. Achim Becker a accompagné la pose de chaque pierre, la finition de chaque angle et de chaque détail dans ses pensées. Pour cela il s’aidait  de ses propres croquis réalisés à la main. C’est ainsi que le projet de construire un immeuble d’environ 14.000m², avec quatre cages d’escaliers, a pu garder une cohérence architecturale du début à la fin de la réalisation.

La Störtebeker Haus au cœur de la City Sud est joignable en seulement cinq minutes en voiture du centre ville, et elle est facilement accessible grâce aux transports venant des quatre coins de la ville. A l’occasion des 700 ans de Hamburg-Hamm en 2006, le maire de la ville libre et hanséatique de Hambourg, Ole von Beust a écrit : « Hamm est pour beaucoup de Hambourgeois un quartier peu connu. Ils ont tort ! La partie sud de Hamm présente une telle qualité, que l’offre pour une pause déjeuner ou pour une soirée, apparaît très variée et diversifiée. Pendant la crise financière en 2009/2010 le groupe Emporium ajoute à la branche du commerce de gros, la branche du commerce de métal précieux. Sur le marché de l’internet elle est connue sous le nom de www.silberwerte.de où trois marchands fournissent les cours d’achat et de vente de produits de placements en et en argent, en toute quantité.

Depuis toujours l’or et l’argent sont utilisés comme monnaie et représentent pendant des périodes instables un placement sûr. Il était donc logique que la stratégie de l’entreprise s’oriente vers cette branche.

Avec ses employés expérimentés et probablement le plus grand entrepôt en Allemagne, Emporium est à ce jour sur le marché des pièces de monnaie allemand et international un partenaire fiable.

Si vous souhaitez acheter 1.000 denier romain, 1.000 antoniniens, 1.000 solidi en or de la Rome Est, 1.000 Haendlein-Heller, monnaie du moyen âge, 1.000 pièces en or de l’union monétaire latine (5,8 grammes), 1.000 pièces en argent de l’empire de l’empereur, 1.000 pièces de 5 Mark du troisième Reich, 1.000 Morgans ou peace dollar des Etats – Unis, 1.000 onces en argent Eagle, Eléphant, Philharmonique ou Maple Leaf, 1.000 pièces de Panda de Chine, 1.000 séries d’Euros de 1 centimes à 2 Euros des pays de l’Euro ou 1.000 Rands Krüger ou vendre de l’or, vous êtes chez Emporium à la bonne adresse. Si vous souhaitez faire estimer, vendre ou mettre aux enchères votre collection vous trouverez toujours un employé chez Emporium pour vous écouter, s’occuper de vous et vous aider par la suite.

Avec Emporium vous faites toujours le bon choix !


L’Histoire (ordre chronologique)



1972

Création de l’entreprise EMPORIUM HAMBURG

1973

Premiers bureaux dans l’immeuble Lange Reihe 81, St Georg, Hamburg

1973

Première visite des la bourse numismatique à New York, Etats-Unis

1976

Lancement du premier calculateur électronique dans le commerce monétaire  en Allemagne

1980

Location de l’immeuble entier Lange Reihe 81 – vaste restructuration

1980

Contrat de distribution avec la banque de commerce allemande de la RDA

1981

Inauguration d’un magasin dans le centre de Hambourg

1983

Première vente aux enchères par la branche numismatique

1984

Création du commerce par correspondance Emporium Merkator

1986

Premier contrat de distribution avec un office monetaire étranger, La US State Mint, d’autres suivront

1993

Changement du système informatique en AS 400, bureautique moyenne

1994

Déménagement dans les murs dans la Sorbenstrasse

1997

25 ans du GROUPE EMPORIUM

1998

le 21 janvier seront célébrés les « 10000 jours GROUPE EMPORIUM » dans la « Neue Börse » Hambourg

2002

Introduction de l’Euro et stabilisation des parties du marché sur le marché monétaire allemand

2004

Finalisation du nouvel immeuble de l’entreprise, la Störtebeker Haus

2009

Agrandissement des branches d’activité avec le commerce du métal précieux


Uhr, Prag, Turm